Affichage des articles dans Notre aide aux pays

    Plusieurs évènements importants ont perturbé cette année scolaire 2017-2018.

    Comme dans tout le pays, suite à la grève des enseignants et des établissements publics, les dates des examens ont été reportés au 14 août pour le CEPE, au 2 à 5 septembre pour le brevet et à fin septembre pour le Bac. Les jeunes et l’équipe encadrante n’ont donc pas pu partir pour quelques jours de détente à Foulpointe et la rentrée scolaire est repoussée au 19 novembre.

    D’autre part en cours d’année le Pasteur de la paroisse FJKM d’Analamahitsy a annoncé son souhait que la paroisse reprenne la gestion de la petite école (activités et gestion financière). La petite école est dans les locaux de la paroisse mais jusqu’à ce jour gérée par Ma et Arline sous le contrôle du Professeur G.Auguste Ramahandridona (à l’origine de cette école destinée aux enfants défavorisés du quartier et référent de tous les donateurs).
    Le Professeur G.A.R, Ma , Arline et les donateurs dont EAT ne souhaitent pas que le budget de la petite école soit intégré au budget de la paroisse et que nos référents n’aient plus de moyens de contrôle. Un projet d’extension des bâtiments au terrain a été chiffré et EAT finance les travaux. Une réunion a eu lieu cette semaine avec les membres du bureau de la Paroisse. La création d’un centre social laïc situé au terrain a été annoncée. Les travaux avancent bien. A la rentrée scolaire les parents auront le choix entre l’école financée et animée par la paroisse et le centre social financé par les donateurs et animé par Ma et Arline.

    27 août


    6 septembre


    21 septembre


    23 septembre

    Le centre Akany Avoko à Ambohidratrimo (AAA)est destiné aux filles mais quand elles arrivent avec des frères le centre accueille toute la fratrie et les garçons grandissent au centre.
    Lorsque ces enfants ont grandi ça devient compliqué pour le centre de gérer des jeunes filles et des jeunes garçons en un même lieu. C’est pourquoi Akany Avoko a décidé d’ouvrir un centre annexe, c’est le centre Bevalala (AAB) pour les garçons en danger ou orphelins.
    Ce centre accueille 21 garçons. Après les aménagements des dortoirs, il pourra accueillir jusqu’à 50 enfants.
    Les écoles sont proches du centre. Il y a aussi une université dans les environs. Ils pratiquent différentes sortes de sport pour l’éducation physique.
    Comme à Ambohidratrimo il y a un projet d’autosuffisance à Bevalala.
    « Travaux effectués :
    * Tous les murs, à l’intérieur, ont été peints, les portes et les fenêtres ont été renouvelées.
    *Le parquet a été remplacé.
    *Les salles de bain et les toilettes ont été aménagées.
    *La cuisine et la salle à manger ont été totalement renouvelées.
    *Grâce au conteneur venant d’Espagne « Asso Futuro Con Sonrisas », les garçons ont pu recevoir des draps et couvertures, des rideaux, des ustensiles de cuisine, des vêtements, des bicyclettes…
    *L’Association « Les Enfants Avant Tout » a offert de nouveaux lits super posées.
    *La Société Vitafoam a offert des nouveaux matelas en bonne qualité.
    *Le toit est recouvert de panneaux solaires, la dépense en électricité est à Zéro ariary.
    *Le puits a été nettoyé, ils ont eu deux citernes de 2,5m2, de la part de la Société Vitafoam, pour recueillir l’eau de pluie. La dépense en eau est aussi à Zéro ariary.
    *La citerne à BIOGAZ a été installée par le Ministère de l’Energie afin d’obtenir du GAZ METHANE pour la production de l’électricité et du gaz à partir du fumier. L’étable est déjà prête et on transférera une vache laitière de AAA à AAB.
    *Les garçons plantent des légumes.
    *Ils élèvent aussi des poules fermières.
    *Ils fabriquent et utilisent des charbons écologiques. L’utilisation du bois a beaucoup régressé.
    *AAB a reçu un fond de l’Ambassade de France afin d’acheter d’autres panneaux solaires. L’électricité sera vendue aux environs pour une source financière durable. On a enquêté aux alentours pour connaître le nombre de familles qui n’ont pas accès à l’électricité. La collaboration avec le Fokontany et la Commune est bonne »

    • Fondation Timoun Se Lespwa
      Rapport des activités du mois de Mars et d’Avril 2018   (écrit par Admesson ADMA )
      Visite d’une organisation dénommée ADIVAH a l’orphelinat
      Vendredi 30 Mars (Vendredi saint)
      Le Vendredi 30 Mars 2018, un groupe de jeunes bénévoles accompagné de m. Batalien
      (secrétaire du comité de la FTSL a visité l’orphelinat. Au cours de cette visite, ils ont apporté de la nourriture et ont diné avec les enfants. Cette visite a été effectué dans le but d’aider les enfants à développer une meilleure relation avec les autres.
    •  

      Journée de mer
      Vendredi 30 Mars (Vendredi saint)
      Ce même vendredi, nous avons organisé une sortie avec les enfants. Accompagné de m.
      Batalien et des jeunes d’ADIVAH nous avons emmené les enfants à une plage nommée « El Lobo Beach », située à quelques kilomètres environs de l’orphelinat. Il était 3 heures PM quand nous sommes arrivés. Sous un beau soleil, les enfants (la majorité d’entre eux) allaient découvrir la mer pour la première fois de leur vie et ils allaient prendre leur premier bain de mer. Ils étaient vraiment contents, ils chantaient, riaient et courraient dans tous les sens.
    • C’était la première fois qu’on organise ce genre d’activité avec eux et cette sortie avait pour but d’élargir le cadre de leurs activités de divertissements.
    •  

      Dîner pascal
      Dimanche 1 er Avril (Dimanche paques)
      Comme d’habitude, chaque dimanche de Pâques nous avons toujours fait de notre mieux pour que les enfants puissent diner différemment de l’ordinaire. Ce Dimanche de Pâques une fois de plus, après la messe nous avons eu norte diner pascal annuel. Dans ce diner nous profitons également d’apprécier les talents des enfants. Il y en a qui savent danser, chanter et /ou déclamer.
      C’est tout au début de ce diner que nous avons droit à ces présentations. Les enfants attendent toujours ce dîner avec joie.

    La directrice Mme Lalasoa avait pour projet de refaire les peintures du centre. Le conseil d’administration a approuvé le financement d’une partie des travaux et voilà: 2 bâtiments ont été repeints. le travail a été fait avec soin et cela redonne un air de gaîté au centre!

    Mme lalasoa (Nina) pose devant les 2 bâtiments repeints

    Sur cette photo on voit bien les petites citernes jaunes au pied de chaque bâtiment pour récupérer l’eau de pluie ( et économiser sur la facture d’eau)
    Et toujours les salades et les haricots qui poussent en sacs

    Fin mai 2017 l’eau potable arrivait depuis 2 captages jusqu’à un réservoir général (financement Carrousel et EAT). En octobre 2017 l’Association Intégrée au Développement de la Région d’Analamanga (A.I.D.E.R.A.) qui a les compétences techniques a pu installer 7 bornes fontaines grâce au soutien financier des associations ETM et Carrousel. Début 2018 EAT vient de financer l’installation des 3 dernières bornes fontaines et l’inauguration a eu lieu le 2 juin.

    Il est évident que l’accès à l’eau potable améliore l’état de santé des enfants et de tous les villageois mais aussi moins de temps perdu pour aller chercher l’eau insalubre dans les rizières permet d’avoir d’autres activités et la gestion collective des bornes fontaines initie des projets collectifs.
    Le 2 juin après les discours d’usage, tout le monde a dansé !

    Ma



    Président du Comité de l'eau


    Borne fontaine n°2


    plaque sur le réservoir

    le réservoir général


    Place à la danse

    Christian et jacqueline et leurs amis ont rendu visite à Ma et Arline. Ils sont allés au terrain maraîcher sur lequel se trouve la maison de Ma. J’avais demandé des nouvelles du bassin piscicole, Ma a tenu à le vider devant eux!
    Elle avait mis 50 alevins il y a quelques mois: ils ont récupéré 50 beaux Tilapias qui sont allés au frigo et vont faire le régal des enfants et aussi 110 alevins qui sont retournés à l’eau !

    le bassin avant vidage


    Le vidage


    La pesée des poissons


    Le jardin est toujours aussi bien tenu et les poules ont maintenant un enclos