Affichage des articles dans Notre aide aux pays

    Le puits a été recreusé et  une buse supplémentaire a été installée. Le niveau de l’eau au fonds du puits atteint maintenant 1 m 70.

    le puits a été recreusé, les buses sont descendues plus profond

    transport de la buse supplémentaire

    mise en place de la buse

    reste à changer la pompe pour une plus puissante

     

     

     

     

    Les travaux de réfection du puits du terrain maraîcher ont commencé hier. Ces travaux sont subventionnés par la Comission Tiers monde  mise en place par le personnel de la société Sigma.

    Ma nous a déja envoyé des photos !

    Eh bien notre voyage familial à Madagascar en août dernier a commencé et fini par un séjour à akany Avoko!

    Je n’y étais pas allée depuis 2008.

    Les difficultés augmentent et pourtant sur place il y a toujours du progrès.

    Mme Lalasoa, la directrice, arrive à trouver des financements pour des améliorations des batiments, des changements de pratique pour diminuer les dépenses d’eau ou de gaz, pour augmenter la part d’autofinancement du centre, des idées pour améliorer la formation des enfants et des jeunes qui lui sont confiés par le juge.

    Pourtant le quotidien est très difficile, le pays s’enfonce dans la pauvreté et le centre ne bénéficie d’aucun financement public…..

    Voici ce que nous avons vu:

    Le centre a réservé une petite maison poursuivre la lecture…

    Mme Lalasoa, la directrice, nous a fait parvenir ce rapport qui détaille les objectifs du centre, son fonctionnement et ses résultats.

    Le centre a été nommé centre pilote pour la protection de l’enfance et c’est amplement mérité à mon sens: le travail est remarquable.

    Bonne lecture

    RAPPORT D’ACTIVITE POUR FRANCE

    Lors de notre voyage familial à Madagascar en août dernier nous avons rendu visite à Ma et Arline à Analamahitsy. Après avoir déposé fournitures scolaires, jeux de société et médicaments à la petite école,  nous sommes allés au terrain maraîcher situé à 2 km . La petite école fournit aux enfants des familles défavorisées du quartier 3 repas par jour. L’apport de légumes et d’œufs  en provenance du terrain maraîcher et du poulailler permet une diversification alimentaire et une réduction des coûts et donc d’augmenter les rations, voire de ne pas les diminuer quand le riz entre deux récoltes devient cher. Pendant les vacances poursuivre la lecture…

    Dans un premier mail Ma a envoyé les résultats scolaires :

     

    En primaire le taux de réussite au CEPE est de 85 % et sur les 10 reçus 9 passent en 6ème

     

    En secondaire et supérieur (jeunes soutenus par EAT) :

    9 élèves de 6ème passent en 5 ème

    5 élèves de 5ème passent en 4ème

    en 4ème 11 sur 15 passent en 3ème

    en 3ème seulement 4 sur 15 ont eu leur brevet et sont admis en seconde (un échec dit Ma)

    en 2nde 3 sur 4 passent en 1ère

    en 1ère les 2 passent en terminale.

    Les résultats du bac étaient en attente ( 7 jeunes)

    En supérieur 1 jeune

    2 jeunes déja  bacheliers ayant passé des concours (Avozara et Faly)

    A la fin de cette année scolaire 15 jeunes partent définitivement et 9 nouveaux sont à prendre en charge ( ceux qui rentrent en 6ème) soit 61 élèves dont les 7 bacheliers en attente des résultats.

    Début août  c’était la sortie annuelle à Foulpointe.

    Cette année 3 bus ont emmené 138 personnes (les enfants, l’équipe encadrante et les mères avec leurs bébés) ils sont partis avec 4 sacs de 50 kg de riz et des brèdes (c’est un terme qui englobe toutes sortes de feuilles comestibles comme si chez nous on utilisait un seul mot pour salades, épinards, oseille….), ils ont été hébergés dans 3 salles de l’église saint Thérèse de Foulpointe.

    Depuis nous avons reçu les résultats du bac: 3 jeunes sur 7 sont reçus, les 4 qui sont collés quittent l’école.