Affichage des articles marqués aide à la scolarisation

    Après 3 mois de confinement et 3 mois de dé confinement progressif, les jeunes du centre laïc ont passé leurs examens.
    Les 6 candidats au CEPE sont reçus.
    Sur les 6 candidats au BEPC 5 sont reçus.
    Le centre a présenté une seule candidate au bac et nous n’avons pas encore les résultats.

    Pour la rentrée 2020-2021 le centre va soutenir 48 jeunes ( 24 primaires et 24 secondaires). Cette rentrée scolaire est fixée au 26 octobre.

    Pendant le confinement le centre a fourni aux familles des jeunes 660 kg de riz, 26 kg de légumineuses 2280 œufs , 95 litres d’huile, 177 barres de savon.

    La fin de l’hiver arrive.
    Le nombre de contaminés diminue de jour en jour.
    Les enfants et les jeunes se préparent aux divers examens officiels: CEPE, Brevet, Bac et examens de passage pour les classes intermédiaires.
    Pendant les 5 mois de confinement Ma et son équipe ont continué leur distribution de vivres 2 fois par mois (riz , légumineuses, œufs , huile alimentaire, savon ) auprès des 20 familles dont les enfants sont pris en charge (alimentation et scolarité ) par le Centre.
    Avec les 75 € reliquat de la construction du barrage (reportés mais non utilisés pour la construction des aqueducs à Ankerana) Ma a acheté un thermomètre frontal pour sécuriser encore plus la distribution de vivres.

    Ma a été sollicitée pour gérer la 30ème opération lucrative « bûches de Noël » à la petite école d’Analamahitsy comme elle le faisait avant que la paroisse ne reprenne la gestion. En poste à 6h30 du matin elle a encore une fois assuré!

    Pendant ce temps Arline, Noro et Sahondra s’occupaient de l’ opération lucrative « charcuterie » au nouveau centre laïc.

    La fête de Noël qui a suivi au terrain a été un succès: les enfants ont apprécié les friandises et les parents sont rentrés chez eux avec un sachet de 3 kgs de riz et 500g de viande de porc …

    L'équipe


    Les friandises


    Les enfants


    La fête


    Les sacs de riz


    Les sachets de viande

    Ma et Arline vous souhaitent à tous une très bonne année 2020!

    Comme prévu le dernier versement pour la petite école d’Analamahitsy a eu lieu en avril pour finir l’année scolaire, la paroisse devant prendre le relai à la rentrée suivante. La passation des responsabilités s’est bien passée et le travail effectué par Ma et son équipe a été reconnu.

    Le versement de juin a servi à équiper le nouveau centre qui se trouve au terrain maraîcher et porte le nom de Centre Laïc d’Andafiavaratra. Ont été achetés 3 portes, 5 fenêtres, des rideaux et accessoires pour la grande salle déjà existante (ex-salle d’apprentissage) et pour l’extension, de quoi couvrir entre les 2 bâtiments, du mobilier, de la peinture et des marmites.
    Le 28 juillet Ma et la nouvelle équipe rencontraient les enfants et leurs tuteurs. La rentrée scolaire n’a eu lieu qu’à la mi-octobre mais le mois d’août a été le mois de la mise en route !
    Il était prévu 45 enfants venant de 27 familles, finalement il y a 42 enfants venant de 20 familles : 5 préscolaires, 21 en primaire et 16 en secondaire. Le centre est conçu pour 50 jeunes.
    Le nouveau centre jouxte la maison de Ma et connaissant son énergie nous craignons un peu pour elle l’absence de vrais moments de repos !

    Les meubles


    Les marmites


    les familles


    La remise des fournitures

    Les repas


    La nouvelle équipe ( Ma à droite et Arline à gauche de l'image)


    Deux représentantes de l’association Padfes ont contacté EAT: en octobre elles partaient à Madagascar, avaient prévu de séjourner à Akany Avoko et voulaient en savoir plus sur nos actions sur place. Nous les avons mises en contact avec Ma. Elles ont passé une semaine avec elle. Elles ont visité Ankerana, vu les travaux réalisés par Amahoro et EAT. A leur retour leur association a décidé de prendre en charge la réfection de l’école d’Ankerana, dont les murs montés en briques de mauvaise qualité, se fissuraient et l’achat de portes et fenêtres pour l’école d’Ambodirano (hameau d’Ankerana).

    Elles sont aussi allées visiter Vohitrarivo (hameau central du village de Andranomalaza, commune de Sadabe). Ce village ne bénéficie pas de l’accès à l’eau potable. Non seulement l’eau n’est pas potable mais elle est rare, elle est utilisée en priorité pour la cuisine ce qui fait que les vêtements sont peu lavés et l’hygiène sommaire… A leur retour leur association a décidé de travailler avec EAT et Carrousel d’Initiatives Solidaires pour tenter d’accélérer la réalisation des projets d’accès à l’eau potable, chaque association apportant ses compétences et ses réseaux. Une convention a été signée entre les 3 associations et AIDERA, l’association malgache qui fait les études et supervise les travaux sur place ( Ma en est la vice présidente et coordinatrice). Cette convention lie les associations pour 3 ans pour un projet qui devient susceptible d’être subventionné.

    Plusieurs évènements importants ont perturbé cette année scolaire 2017-2018.

    Comme dans tout le pays, suite à la grève des enseignants et des établissements publics, les dates des examens ont été reportés au 14 août pour le CEPE, au 2 à 5 septembre pour le brevet et à fin septembre pour le Bac. Les jeunes et l’équipe encadrante n’ont donc pas pu partir pour quelques jours de détente à Foulpointe et la rentrée scolaire est repoussée au 19 novembre.

    D’autre part en cours d’année le Pasteur de la paroisse FJKM d’Analamahitsy a annoncé son souhait que la paroisse reprenne la gestion de la petite école (activités et gestion financière). La petite école est dans les locaux de la paroisse mais jusqu’à ce jour gérée par Ma et Arline sous le contrôle du Professeur G.Auguste Ramahandridona (à l’origine de cette école destinée aux enfants défavorisés du quartier et référent de tous les donateurs).
    Le Professeur G.A.R, Ma , Arline et les donateurs dont EAT ne souhaitent pas que le budget de la petite école soit intégré au budget de la paroisse et que nos référents n’aient plus de moyens de contrôle. Un projet d’extension des bâtiments au terrain a été chiffré et EAT finance les travaux. Une réunion a eu lieu cette semaine avec les membres du bureau de la Paroisse. La création d’un centre social laïc situé au terrain a été annoncée. Les travaux avancent bien. A la rentrée scolaire les parents auront le choix entre l’école financée et animée par la paroisse et le centre social financé par les donateurs et animé par Ma et Arline.

    27 août


    6 septembre


    21 septembre


    23 septembre