Affichage des articles dans Non classé

    Les Jeunes adultes qui étaient à l’orphelinat depuis le génocide vivent à 30 mn de Gisenyi, dans le village communautaire de Kanembwe , dans des maisons accueillantes.

    KANEMBWE Cliquez sur le lien pour voir les photos.

    J’y suis allé avec Benoit Gagika et Jean de Dieu (Aorga). Nous avons été accueillis par Yvonne – la cheftaine du village communautaire , élue par les jeunes.

    Yvonne  s’est mariée fin septembre mais qui conservera sa maison et ses responsabilités dans la communauté.

    Ils sont 20 jeunes adultes :   15 travaillent à temps plein ou partiel, 5 sont étudiants ( 4 rentrent tous les soirs et 1 en fin de semaine ).

    Nous avons évoqué leur moyen de se procurer des ressources supplémentaires  : Elevage de poulets et dindons à développer, meilleurs suivis des cultures dans le jardin et entre autre un Projet de développement : ramassage des poulets dans les villages pour les revendre à Gisenyi.  Des pistes existent pour la vente des poulets dans des restaurants déjà trouvés.

    Actuellement , le travail consiste à les mobiliser pour les activer et les encourager dans leurs projets.

     

     

     

    Le Centre Scolaire Scolaire de Nyundo, ouvert en février 2016 a trouvé sa vitesse de croisière. Les 126 élèves répartis en 5 classes ( 3 primaires et 2 maternelles) sont très assidus. Le rythme est soutenu : 8 h de classe quotidiennement et les contrôles se déroulent sur une semaine complète : examen dans les différents domaines ( mathématiques, sciences, anglais, français …), contrôle sur table ou oral en ce qui concerne la connaissance du langage.

    Vous pouvez avoir un aperçu du regroupement des élèves chaque matin à 7h30 (vidéo) et des classes (photos). Cliquez  sur les lien ci-dessous pour visionner.

    VIDEO CENTRE SCOLAIRE NYUNDO

    PHOTOS CLASSES

    Les Enfants Avant Tout permettent à des enfants précédemment à l’orphelinat et accueillis maintenant dans des familles très modestes, de suivre une scolarité dans de bonnes conditions sans que les familles aient à supporter entièrement ou partiellement même  la totalité du minerval (frais de scolarité), du transport ou de repas le midi. L’association participe également aux charges de fonctionnement de l’école.

    Merci à tous pour votre mobilisation et votre aide à ce projet comme à tous les projets soutenus par les ENFANTS AVANT TOUT à Madagascar, à Haïti, au Congo, en Ethiopie, en Indes.

     

    Ayant eu la joie de rencontrer Athanasie plusieurs fois durant mon séjour de juillet 2016, nous avons enregistré ce message qu’elle adresse à tous.

    Cliquez sur le lien, puis sur la flèche en haut à droite pour voir la vidéo.

    Athanasie

    Nous avons reçu un rapport de l’action que nous soutenons avec notre partenaire Point Foundation qui gère le projet à Gisenyi.

    J’ai gardé la trame de leur rapport originel et modifié son expression très anglo-saxonne tant dans la communication qu’au niveau linguistique.

    Le travail et les aides apportées par les Enfants Avant Tout à l’orphelinat Noël de Nyundo (envoi mensuel d’une aide financière, envoi de containers, installation de panneaux solaires … ) durant de nombreuses années, avaient permis, en lien avec Athanasie et le personnel de l’orphelinat de maintenir,   un niveau d’accueil minimal pour les Jeunes.

    Notre action se poursuit au Rwanda. Elle perdure dans d’autres conditions. La prise en charge des  jeunes est positive comme vous pourrez le constater.

    Je voudrai, au nom du bureau de l’association vous remercier sincèrement et vous inviter également à continuer à poursuivre votre aide. Les Enfants ont encore besoin de vous.

    Je profite de cet article pour transmettre à « Tous les Enfants Avant Tout » comme dit Athanasie,  ses meilleurs voeux pour 2016. Si vous souhaitez des informations plus détaillées, vous pouvez me contacter.

    RAPPORT NOEL 2015 Cliquer sur le lien qui va s’ouvrir dans une nouvelle fenêtre.

    Voici le reportage de FRANCE   3  AUVERGNE consacré au Réveillon solidaire organisé par des membres de l’association.

    pour accéder au reportage de FRANCE 3