Affichage des articles marqués construction

    Les villageois d’Ankerana se sont beaucoup impliqués lors de la réhabitlitation de leur terrain de foot, de la construction de leur terrain de basket/voley puis la réhabilitation de l’école (projets Amahoro 2013 et 2014). Ils ont participé aux animations sportives, des animateurs sportifs se sont formés et ils ont pris des initiatives. A Noel  dernier, fiers de leurs équipements ils ont organisé un tournoi auquel ont participé 22 équipes.

    Pour 2015 ils ont souhaité rénover leur salle communautaire ( au rez de chaussée une grande salle à louer pour les fêtes ou les mariages, à l’étage un local pour les équipements sportifs, une bibliothèque pour les écoliers et un petit bureau). Amahoro dont c’est le dernier projet à Madagascar gère ce projet et EAT a décidé de s’associer financièrement cette fois à ce projet qui permettra aux habitants de ce village isolé d’accéder à plus d’autonomie.

    Les matériaux ont été achetés. le bâtiment a été démoli le 25 avril.

    Ma qui est notre fidèle interlocutrice et le pilote sur place nous a envoyé des photos.

     

     

    Les fondations doivent commencer le 5 mai.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    A suivre ….

    La pompe a été trouvée plus tôt que prévu. Pas besoin d’attendre l’arrivage de fin d’année (qui aurait aussi été plus cher). Elle a une poussée de 80 m et une aspiration de 8 m.

    L’abri a été refait et le couvercle changé. Le 25 novembre ma nous a annoncé la fin des travaux.

    Et voilà le résultat!

     

    Le puits a été recreusé et  une buse supplémentaire a été installée. Le niveau de l’eau au fonds du puits atteint maintenant 1 m 70.

    le puits a été recreusé, les buses sont descendues plus profond

    transport de la buse supplémentaire

    mise en place de la buse

    reste à changer la pompe pour une plus puissante

     

     

     

     

    Le nouvel orphelinat se situe sur la commune de Gelan, dans la région d’Akaki, à trente kilomètres d’Addis Abeba sur la route reliant les villes de Debrezeit, Nazaret, Awash, Djibouti, artère économique du pays permettant le lien avec la façade maritime.

    Ce projet a été initié en 2007 par Mr Ferez, il avait pour objectif  de déplacer les enfants sur un site plus agréable, car loin de la pollution de la capitale, avec la possibilité de construire des bâtiments plus adaptés sur un terrain de  1 hectare.

    La première phase du projet se concrétise l’été  2009, les enfants  de 2 à 6 ans  quittent le Toukoul 1 et investissent les lieux accompagnés du personnel; ils découvrent des  locaux neufs , fonctionnels et lumineux ainsi que des extérieurs agréables et bien pensés.

    cimg55422

    poursuivre la lecture…

    Germaine qui, avec Monique et Justine, était au mois de mai en visite à l’orphelinat Noël de Nyundo, vient de nous envoyer une photo de l’étendage couvert.

    Les prémices du chantier

    Les prémices du chantier

    Et le linge sèche même par temps de grosses pluies!

    Et le linge sèche même par temps de grosses pluies!

    .

    Le chantier, commencé lors de notre dernier séjour à Noël*, est terminé et, depuis quelques semaines, l’abri est EN SERVICE!

    *Noël: Je ne vous parle pas de la fête du 25 décembre, mais de cet orphelinat si cher à nos coeurs…

    .

    .

    En cette grande saison des pluies – très, très abondantes cette année – les « mamans » chargées chaque jour de la lessive de près de 130 enfants de zéro à quatre ans l’utilisent de façon intensive et en sont très heureuses.

    .

    A bientôt,

    Annie

    jeunes filles d'Akany Avoko

    jeunes filles d'Akany Avoko

    Akany Avoko est avant tout un centre de rééducation pour les filles

    Créé en 1962 avec l’accord du Ministère de la justice , ce centre dépend des oeuvres de Bienfaisance des Eglises Protestantes ( FAFFIP) et accueille des mineurs en danger placés par les juges des enfants.

    Une  centaine d’enfants en placement judiciaire résident ainsi en permanence à Akany Avoko souvent pendant de nombreuses années.

    L’objectif du centre est d’assurer leur protection, leur éducation, leur formation et de trouver la meilleure solution pour les réinsérer dans la société.

    Le centre accueille également , en demi pension, une dizaine d’enfants  de familles défavorisées du quartier et  35 jeunes habitent à l’extérieur mais dépendent encore d’Akany Avoko.

    http://www.akanyavoko.com/sitemap.html

    poursuivre la lecture…