Affichage des articles dans Actualités

    Rappel : L’association les Enfants Avant Tout prend en charge (partiellement ou en totalité, selon les possibilités des familles) les frais de scolarité (le minerval) d’élèves, les frais de transport, les frais d’uniforme. Envoi de 900 € pour chacun des 3 trimestres de l’année scolaire. Le minerval sert à payer les personnels du Centre Scolaire.

    L’année scolaire a été très perturbée en raison des conditions sanitaires dues à l’épidémie Covid. Le Centre scolaire a été fermé de mars à novembre 2020.

    Les échanges avec Sœur Cassilde la directrice et Jean-Claude le directeur pédagogique ont néanmoins été nombreux.

     

    En raison du confinement depuis mars, de nombreux parents d’élèves ont été confrontés à des difficultés financières graves. Très souvent, ils exercent un travail à la journée pour subvenir à leurs besoins quotidiens. Plus de travail = plus de rentrée d »argent !

    Il en est de même pour le personnel enseignant et non enseignant de l’école. Il est rémunéré par le minerval – frais de scolarité – versé par les familles. La fermeture de l’école a fait cesser les paiements des familles. Depuis le mois d’avril, personne n’est payé ! Devant cette situation, les Enfants Avant Tout ont maintenu le 2ème versement trimestriel  .

    En mai 2020, la rivière Sebeya qui longe la route près du Centre scolaire est sortie de son lit et a inondé tout le secteur de Nyundo. L’expérience de 2018 et les mesures préventives décidées alors, le matériel surélevé par précaution ( livres, ordinateur, matelas) n’a pas souffert. Il a fallu se mettre au travail pour effectuer un grand nettoyage. Tout le personnel, malgré l’absence de salaire, s’est déplacé pour effectuer un grand nettoyage. Leur attachement à leur école est fort.

    La reprise des cours s’est effectuée en novembre avec des effectifs de l’école en augmentation.

    La fête des graduations qui se déroule habituellement en novembre a été annulée.

    Un courrier a été envoyé pour faire part au Centre Scolaire des difficultés rencontrées par EAT dans l’organisation des manifestations de collectes en 2020.

     

    Ubumwe Community Center à Gisenyi – la vie des jeunes adultes en situation de handicap. – Le projet CBL (Community Based Living )

    Rappel des Objectifs de CBL: Aider les 22 personnes en situation de handicap à trouver et exprimer leurs capacités: apprendre à se socialiser, à développer son autonomie en cherchant ses propres solutions, se former à des compétences, activer le respect et l’estime de soi… Avoir sa place dans la société.

    Le responsable local Théo travaille pour l’association Gallagher déléguée par Point Foundation. Gallagher trust a le statut d’ ONG Rwandaise, ce qui facilite les démarches. Les échanges avec les Partenaires sont réguliers.

    La covid a modifié les habitudes des personnes accueillies dans les maisons. Le port du masque n’a pas été la chose la plus aisée à appliquer, les déplacements à l’extérieur des maisons ont été limités.

    Malgré les nouvelles contraintes, l’équipe chargée du projet a fait face.

    Le programme d’autosuffisance alimentaire s’est développé. C’est un gage de réussite pour l’avenir afin de ne pas continuer à subir l’augmentation des prix.

    Les personnes les plus valides : Monica, Oscar, Makoga, Louisa et Sifa en ont la responsabilité dans le jardin de la maison qui les accueille. Les raisons sanitaires n’ont pas permis d’étendre la production dans les autres maisons. La production ne permet pas encore de répondre à tous les besoins.

    La formation dans la maison d’hôtes. Un autre volet de l’action devient de plus en plus performant. Une des maisons utilisée, en partie comme bureau par les responsables du CBL, peut accueillir également des hôtes et avoir des rentrées financières pour d’autres projets. Cette année 2020, l’accueil d’hôtes a été limité en raison de la Covid. C’est un lieu de formation pour les résidents les plus habilités : ils apprennent à cuisiner, à effectuer des travaux ménagers : acquérir des compétences et les utiliser pour de l’accueil de visiteurs.

    La formation du personnel. Le personnel a terminé la formation commencée il y a 2 ans. Il s’agissait d’une formation en ligne sur les soins aux personnes handicapées et la santé mentale, l’autisme, l’épilepsie, la sensibilisation à la sécurité des médicaments, la dignité et la confidentialité des soins.

    Cette formation a donné lieu à un examen final de validation.

    Une psychologue a également été recrutée.

     

    Un suivi plus prononcé pour les personnes les plus handicapées. Afin d’augmenter le nombre de séances tout en diminuant les frais de transport, un centre d’activités a été créé dans la maison qui les héberge : salle d’activités physiques, salle sensorielle, salle de musicothérapie.

    La collaboration entre plusieurs organismes UCC , Point Foundation, Gallagher Trust et les Enfants Avant Tout est positive, chaque organisme apportant sa pierre à l’édifice.

    Un courrier a été envoyé pour faire part aux Partenaires des grandes difficultés rencontrées par EAT dans l’organisation des manifestations de collectes en 2020.

    Les actions au Rwanda

    Ce montage présente une synthèse des actions réalisées grâce à tous les bénévoles qui se mobilisent toute l’année pour organiser des manifestations permettant le financement des projets.

    - À Gisenyi ; communauté de vie – jeunes adultes en situation de handicap UCC avec Gallagher Tubiteho

    - À Nyundo : Centre scolaire

    Cliquez sur le lien ci-dessous  pour y accéder:

     

    Dimanche 4 mars

    Les pluies qui ont commencé vers 18 heures ont déclenché des inondations à partir de la rivière Sebeya dans  les secteurs de Kanama, Rugerero, Mahoko et Nyundo .

    Si de nombreuses maisons ont été détruites, on ne déplore que trois blessés. La mobilisation est importante pour venir en aide aux habitants qui outre leur maison ont perdu des cultures et du bétail. Les autorités évoquaient 1000 personnes à héberger d’urgence.

    Le Centre Scolaire Noël qui se trouve en bordure de la route qui longe la rivière Sébaya – du côté opposé à la rivière – a vu les cours, les classes, la bibliothèque … envahies par les eaux et une couche de boue. Un mur d’enceinte de l’école n’a pas résisté à la poussée des eaux.

    La maison d’Athanasie située dans cette zone, sur un terrain un peu élevé n’a pas eu à souffrir des inondations.

    L’école d’Arts de Nyundo qui se trouve côté rivière a été également touchée.

    Les travaux de nettoyage ont déjà commencé au Centre Scolaire. Tout le Personnel – Enseignants, Secrétaire, Gardiens  … – tentent de récupérer le maximum de livres et de matériel scolaire . Espérons que le soleil va vite revenir pour permettre un séchage rapide.

    Les élèves sont « en vacances forcées » pendant la durée nécessaire pour de bonnes conditions d’accueil.

    Des photos en cliquant sur ce lien.

     

    Maintien des liens familiaux,

    Socialisation dans la communauté

    Il y a quelques jours, Akayezu et Gonga   qui vivent dans le programme Community Based Living, à Gisenyi sont allés visiter Gasigwa (Théo) chez lui à KANEBWE – le village communautaire des jeunes qui vivaient à l’orphelinat de Nyundo .

    Profiter des choses simples que la plupart d’entre nous tiennent pour acquises.

    Le Rwanda est un pays volcanique. Les eaux chaudes du lac Kiwu ont des vertus thérapeutiques – renforcement musculaires et détente au programme.

    De petits actes certes mais qui procurent tant de sourires et de joie.

    Merci à vous tous d’aider les Enfants Avant Tout dans leurs actions.

    Cliquez ICI  pour accéder à l’album.

    Les Enfants Avant Tout sont des partenaires de ce centre depuis la convention signée en 2015 avec Point Foundation (ONG anglaise et rwandaise)  concerne plus particulièrement   »la communauté de vie » qui accueille les jeunes en situation de handicap qui vivaient à l’ex-orphelinat de Nyundo.

    Point Foundation tout en restant notre correspondant partenaire, a délégué la gestion de ce projet à Gallagher Trust association , Sharon Gallagher était précédemment directrice des actions de Point Foundation . Nous avons donc aussi maintenant des échanges réguliers avec Sharon.

    Historique – Fonctionnement de UCC

    Le centre existe depuis 2005.

    68 salariés. 2 responsables pour le centre : Zacharie DUSINIZIMANA et Frederick Ndabaramiye. Plus Justin le directeur de l’école primaire maternelle.

    90 % du financement total vient d’une association américaine de l’Ohio.

    Les parents participent à la gestion des terrains.

    Les enfants handicapés ne paient pas les études. C’est l’école privée attenante qui finance.

    Tout le monde apprend la langue des signes. Une fois par mois, il y a le jour du silence. Seule la langue des signes est autorisée.

    Il y a 10 programmes différents pour intégrer toutes les personnes handicapées. Chaque programme a son uniforme. On étudie ensemble, chacun en fonction de ses capacités. Il n’y a pas de spécialiste pour les enfants autistes (peut-être bientôt en fonction d’un financement … à trouver )

    Il y a un foyer pour les enfants aveugles. Le soir, les autres rentrent chez eux pour que les parents gardent leur responsabilité.

    La structure accueille des bénévoles pour une durée d’environ 4 mois.

    L’un des programme (CBL) concerne  les 24 enfants de l’ex-orphelinat de Nyundo dans les 4 maisons à côté du centre.

    Amina (jeune femme qui a vécu à l’ex-orphelinat) a remplacé Viateur et fait le lien avec Point Fondation. Elle assure la gestion du projet CBL.

    Elle est salariée de la fondation et  gère directement la location des maisons et l’habillement des jeunes et les réajustements de traitements (santé).

    Objectifs de CBL :  Aider les personnes en situation de handicap à trouver et exprimer leurs capacités : apprendre à se socialiser, à développer son autonomie en cherchant ses propres solutions, se former à des compétences, activer le respect et l’estime de soi… Avoir sa place dans la société.

    Oscar , un des jeunes est très présent dans des activités de service. Il aide au ménage et différentes taches ( voir photos)

    CBL : Activités : Cliquer sur le lien pour accéder aux photos.

     

    Merci à Jacqueline et Christian Reecht, à Annie et Michel Gourgouillat,  pour leur apport en photos et les informations positives qu’il ont rapportés de leur séjour en juin 2017.

     

    Le projet initié par Point Foundation  est maintenant  totalement intégré au projet de UCC  (Ubumwe Community Center) .

    C’est un Centre communautaire qui a pour vocation d’aider les personnes en situation de handicap à trouver et exprimer leurs capacités : apprendre à se socialiser, à développer son autonomie en cherchant ses propres solutions, se former à des compétences, activer le respect et l’estime de soi,…

    Ce centre est attenant à une école qui pratique l’inclusion de tous les jeunes dans une même école : pratique du langage des signes par exemple.

    En compagnie de Viateur qui assure la coordination du projet d’accueil et d’hébergement des jeunes qui étaient à Nyundo avant la fermeture de l’orphelinat, j’ai rencontré Frederick Ndabaramiye et  Zacharie Dusingizimana qui en sont les co-fondateurs.  Le travail accompli grâce au financement des Enfants Avant Tout (pour la partie alimentation) et Point Foundation sur ce projet particulier de UCC porte ses fruits.

    J’ai trouvé des jeunes plus épanouis, si  leurs difficultés sont toujours présentent, ils vivent dans un environnement favorable avec des activités adaptées qui visent à développer leur initiatives et à des cas très rares leur insertion. Louise a maintenant un travail adapté.

    UCC : UBUMWE COMMUNITY CENTER Cliquer sur ce lien pour voir les photos.