Affichage des articles dans Actualités

     

    Quatre représentants des « Enfants Avant Tout », Stéphanie, Richard, Annie et Michel, partent bientôt pour l’orphelinat Noël de Nyundo au Rwanda.

     

    Est-ce utile de vous dire tout le plaisir que nous avons à vous annoncer notre prochain départ pour Nyundo?

     

    L’avion cette année décollera de Lyon le 16 juin pour un voyage d’une dizaine de jours au pays des mille collines ou plus précisément au milieu des enfants petits et grands de Noël.

     

    Nous apporterons dans nos bagages des fournitures scolaires (Stylos, crayons, gommes, tailles crayons, règles et compas), des vêtements neufs (Slips de 0 à 18 ans, quelques tee shirts, des langes coton…..), des médicaments (Antipyrétique, antidouleur, antibiotique…. Date de péremption minimum 2012.) et des jouets (perles, mini peluches-poupées-voitures, fils scoubidous…).

    Si vous voulez participer à cette « récolte », nous vous proposons d’amener vos dons à Aurec le 22 mai, le jour de la marche. Nous nous adressons bien sur d’abord aux familles de l’Auvergne élargie!

    D’avance nous vous remercions vivement.

    Passez tous une très bonne journée.

     

     

    Des sanitaires rénovés à l’orphelinat Noël de Nyundo

    Un peu d’histoire….

    L’orphelinat Noël de Nyundo a été construit en 1964 et les premiers enfants arrivent le 25 décembre 1966.

    Depuis, l’orphelinat  a vu arriver et grandir dans ces murs des dizaines, des centaines de bébés et d’enfants dont tous ceux qui sont arrivés dans nos familles en France

    Il a subit des dégradations très importantes en 1994 quand les enfants l’ont quitté pour s’abriter quelques mois à Goma au Congo.

    Et très peu d’entretien pendant toutes ces années faute de moyens.

    Il était donc nécessaire, voire même indispensable, d’envisager la rénovation complète des blocs sanitaires.

    Cela a déjà été fait du coté le plus dégradé, coté garçons, appelé « Chemchem ».

    « Les Enfants Avant Tout » avaient à cœur de mener ce projet à terme du coté des bébés et des filles, c’est-à-dire dans « l’ancien orphelinat ».

    Après des mois d’échanges techniques, l’arrivée des derniers devis et le montage du plan de financement (budget EAT Rwanda), le chantier de réfection de trois blocs sanitaires a pu être lancé la semaine dernière, le lendemain de Pâques.

    Il durera environ 13 semaines.

    C’est promis, nous vous donnerons des nouvelles de son évolution et nous vous proposerons aussi des photos des résultats puisque nous serons à Nyundo pour réceptionner les travaux!

     

    Nous avons assez régulièrement des nouvelles de l’orphelinat Noël au Rwanda car, si les voyages sur place sont peu fréquents, nous communiquons par téléphone avec Athanasie la directrice ou avec Augustin qui travaille auprès d’elle et des enfants.

    Augustin et Christian

    Augustin et Christian

    Il y a dix jours nous avons pu parler un grand moment avec Augustin pour avoir des  » nouvelles fraiches ».

    « Tout le monde va bien », c’est souvent l’entrée en matière, mais le quotidien est toujours  difficile à gérer.

    Des bébés arrivent chaque semaine, des bébés souvent très petits, des bébés dont l’orphelinat va devenir la maison … pour longtemps.

    rwanda-2009-journal-cetj-036 Les besoins en lait sont importants et ce lait,  Guigoz ou Cérélac, coute très cher… Cet achat pèse lourd dans le budget de l’orphelinat.

    Pour alléger cette dépense, en avril 2009– ( A ce moment là, rappelez vous, le lait était difficile à trouver en Afrique)– Nous (les EAT) avons envoyé deux palettes de lait premier et deuxième âge à Nyundo.

    Le petie déjeuner des deux trois ans.

    Le petie déjeuner des deux trois ans.

    Le lait est parvenu avec beaucoup de retard à l’orphelinat, retard du à des problèmes de dédouanement: Le gouvernement rwandais n’accepte plus l’aide alimentaire directe.

    Les responsables de l’orphelinat ont aussi à faire face à l’arrêt, depuis septembre 2009, de l »aide du CRS (Catholic Relief Service) qui fournissait à l’orphelinat plusieurs tonnes de denrées alimentaires de base par trimestre. Le pays mise sur l’auto suffisance alimentaire.

    Il est vrai que lors de notre voyage en Novembre 2009, nous avons fait quelques achats avec Révocata – notre cuisinière et amie de Nyundo- sur  des marchés bien achalandés.

    dsc02075dsc02050dsc02051

    Mais la nourriture coute cher… et les bouches à nourrir sont nombreuses… Plus de 600 sans compter les adultes qui encadrent.


    Pour faire face à cette situation, nous (Les EAT) avons fait parvenir à l’orphelinat, deux fois cette année, sur le budget exceptionnel attribué au Rwanda, l’argent nécessaire à l’achat de lait bébé en plus de la somme mensuelle régulière  qui permet aux enfants de manger.

    dsc02256

    - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - -

    Nos appels téléphoniques qui commencent par  » Tout le monde va bien », font le tour de la santé, des soucis et des petits bonheurs des enfants petits, moyens ou grands, et se terminent invariablement par « n’oubliez pas de remercier tous ceux qui pensent à nous  » en France.

    - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - -

    PS:

    Rappelons que « Les Enfants Avant Tout » reste la seule association à apporter à l’orphelinat Noël de Nyundo une aide alimentaire régulière sous forme de versements bimensuels.

    dsc023912

    Germaine qui, avec Monique et Justine, était au mois de mai en visite à l’orphelinat Noël de Nyundo, vient de nous envoyer une photo de l’étendage couvert.

    Les prémices du chantier

    Les prémices du chantier

    Et le linge sèche même par temps de grosses pluies!

    Et le linge sèche même par temps de grosses pluies!

    .

    Le chantier, commencé lors de notre dernier séjour à Noël*, est terminé et, depuis quelques semaines, l’abri est EN SERVICE!

    *Noël: Je ne vous parle pas de la fête du 25 décembre, mais de cet orphelinat si cher à nos coeurs…

    .

    .

    En cette grande saison des pluies – très, très abondantes cette année – les « mamans » chargées chaque jour de la lessive de près de 130 enfants de zéro à quatre ans l’utilisent de façon intensive et en sont très heureuses.

    .

    A bientôt,

    Annie