Affichage des articles marqués aide à la scolarisation

    A la mi septembre Ma nous a transmis les résultats scolaires.

    Pour les élèves du primaire 85 % ont réussi les examens de passage. Les 11 élèves qui passaient le CEPE ont été reçus et sont admis au collège.

    Pour les élèves du secondaire:

    Classe de 6è = 6 sur 8 admis en 5è

    Classe de 5è = 7 sur 9 passants en 4è

    Classe de 4è = 5 sur 9  passants en 3è

    Classe de 3è = seuls 4 sur 11  ont eu leur Brevet et 2 sont  admis en 2nde

    Classe de 2nde  = 2 sur 3 passent en 1ère

    Classe de 1ère  =  2 sur 3  passent en Terminale

    Terminale  =  3 candidates au Bacc, résultats non encore proclamés

    Pour les élèves du supérieur :

    Harilanto 1ère année ( filière Anglais)

    Sariaka, Avosoa ( filière Gestion) Claudel ( informatique) vont préparer le diplôme de technicien et seront parrainés par des familles malgaches

    Pour l’année 2014/2015 EAT soutenait 61 élèves du secondaire, du supérieur et 2 entrepreneurs. Avec le départ des 2 entrepreneurs, des 3 étudiants qui seront parrainés par des familles malgaches, le départ définitif de 14 élèves pour diverses raisons ( mariage, petits boulots, oisiveté….) et l’admission au collège des 11 nouveaux élèves, l’effectif parrainé pour l’année 2015/2016 sera de  53 élèves.

    Début octobre a eu lieu la remise des fournitures scolaires:

     

    Eh bien notre voyage familial à Madagascar en août dernier a commencé et fini par un séjour à akany Avoko!

    Je n’y étais pas allée depuis 2008.

    Les difficultés augmentent et pourtant sur place il y a toujours du progrès.

    Mme Lalasoa, la directrice, arrive à trouver des financements pour des améliorations des batiments, des changements de pratique pour diminuer les dépenses d’eau ou de gaz, pour augmenter la part d’autofinancement du centre, des idées pour améliorer la formation des enfants et des jeunes qui lui sont confiés par le juge.

    Pourtant le quotidien est très difficile, le pays s’enfonce dans la pauvreté et le centre ne bénéficie d’aucun financement public…..

    Voici ce que nous avons vu:

    Le centre a réservé une petite maison poursuivre la lecture…

    Dans un premier mail Ma a envoyé les résultats scolaires :

     

    En primaire le taux de réussite au CEPE est de 85 % et sur les 10 reçus 9 passent en 6ème

     

    En secondaire et supérieur (jeunes soutenus par EAT) :

    9 élèves de 6ème passent en 5 ème

    5 élèves de 5ème passent en 4ème

    en 4ème 11 sur 15 passent en 3ème

    en 3ème seulement 4 sur 15 ont eu leur brevet et sont admis en seconde (un échec dit Ma)

    en 2nde 3 sur 4 passent en 1ère

    en 1ère les 2 passent en terminale.

    Les résultats du bac étaient en attente ( 7 jeunes)

    En supérieur 1 jeune

    2 jeunes déja  bacheliers ayant passé des concours (Avozara et Faly)

    A la fin de cette année scolaire 15 jeunes partent définitivement et 9 nouveaux sont à prendre en charge ( ceux qui rentrent en 6ème) soit 61 élèves dont les 7 bacheliers en attente des résultats.

    Début août  c’était la sortie annuelle à Foulpointe.

    Cette année 3 bus ont emmené 138 personnes (les enfants, l’équipe encadrante et les mères avec leurs bébés) ils sont partis avec 4 sacs de 50 kg de riz et des brèdes (c’est un terme qui englobe toutes sortes de feuilles comestibles comme si chez nous on utilisait un seul mot pour salades, épinards, oseille….), ils ont été hébergés dans 3 salles de l’église saint Thérèse de Foulpointe.

    Depuis nous avons reçu les résultats du bac: 3 jeunes sur 7 sont reçus, les 4 qui sont collés quittent l’école.

     

     

     

    En janvier Lucie et Julie , parties étudier la faisabilité de leur projet de fin d’études à Madagascar, ont assuré un transport pour les Enfants Avant Tout.

    Les médicaments, l’insuline et les pansements spécifiques collectés depuis cet été ont été remis à l’Amadia (Association Malgache contre le Diabète).

    Une partie des fournitures scolaires offertes par le CMB ont pu être transportées  et elles ont été remises aux enfants du centre FJKM d’Analamahitsy en présence de Ma (au fond à droite) et Arline (à l’avant  à gauche)

     

    Remise des fournitures au centre Analamahitsy

    Fête de la petite école

    Vente des biscuits

    Suite à la crise politique et aux mouvements de grève des instituteurs et professeurs les examens de fin d’année ont été reportés au mois d’août.

    Primaires: le taux de réussite aux examens de passage est de 96 %.  Les 7 élèves qui passaient leur CEPE ( examen de fin de primaire) ont été reçus et 6 sur les 7 sont admis au collège.
    Collège: 2 élèves sur 7 ont eu leur brevet
    Lycée : les résultats du Bac ne sont pas encore connus.
    EAT parrainait 46 élèves du secondaire et supérieur:
    les élèves de 6ème passent tous en 5ème, les  élèves de 5ème passent tous en 4ème, les élèves de 4ème passent tous en 3ème.
    Seuls 2 élèves de 3ème ont eu leur BEPC
    Tous les élèves de 2nde passent en 1ère, tous les élèves de 1ère passent en terminale, les 4 élèves de terminale sont en attente des résultats du bac
    2 élèves sont en technique et 1 élève est en supérieur (2ème année filière agro alimentaire)
    Viviane qui a été parrainée par EAT a obtenu une maîtrise en gestion et travaille maintenant en hotellerie.
    La fête de fin d’année scolaire  de la petite école ( préscolaires et primaires) a eu lieu le 29 juillet : culte, remerciements de divers responsables, vente des biscuits fabriqués par les élèves du secondaire et remise de prix aux élèves méritants.
    Ensuite  les enfants, les jeunes et le personnel ont pu prendre un repos bien mérité à Foulpointe .
    La rentrée scolaire aura lieu le 24 septembre.

    Orphelinat du Toukoul

    [mappress]

    Dans les années 90, deux français travaillant en Ethiopie, Mr et Mme Ferez, ont recueilli des enfants abandonnés afin de leur donner un avenir  et leur nombre n’a cessé de croître. Ainsi est né l’orphelinat du Toukoul  avec comme objectif premier d’ offrir à ces enfants un toit, un repas et de leur permettre une scolarisation.

    panneau-2

    voyage-de-sept-08-005

    Au fil des années, les enfants étant de plus en plus nombreux dont certains adoptables, l’association SOS Enfants Ethiopie s’est tournée vers des Organismes Agrés pour l’Adoption parmi lesquels les Enfants Avant Tout, mais aussi Païdia, COTS, Passerelle  qui se sont engagés à soutenir les divers projets d’action sur place en faveur de l’enfance.

    Il y a quelques mois, avant l’ouverture de Gelan, l’orphelinat du Toukoul comptait trois à quatre cents enfants dans  un espace limité, sans possibilité d’agrandissement vu la localisation dans un quartier soumis à une forte pression immobilière.

    cuisine-interieur-10

    cuisine

    Le Toukoul était donc divisé en deux structures: le Ward A – une pédiatrie-nurserie et le Ward B enfants scolarisés,  complétés de deux autres bâtiments éloignés de plusieurs minutes de marche: le Toukoul 2 et le Toukoul 3 (accueil des bébés séropositifs).

    vue-d-ensemble-sous-la-pluie-7

    jardin

    Les enfants de moins de sept ans, adoptables ou non, étaient scolarisés au sein de la structure (kindergarten), les plus âgés allaient à l’école gouvernementale toute proche à pied.

    Depuis le déménagement à Gelan, où sont accueillis les enfants de deux à sept ans, l’orphelinat du Toukoul  compte  deux cents enfants en bas âge, dans des locaux réhabilités.