Affichage des articles publiés par Geneviève GERARD

    VENEZ NOMBREUX – BENEVOLES – ACHETEURS – SYMPATISANTS – LE 26 AVRIL A DOL

    Le week-end ressenti par la librairie

     

    Un rayonnement solidaire breton-normand anima tout le week-end des 11 et 12 décembre le Mont-Saint-Michel. Durant ces deux jours, l’association s’est tenue salle Saint Aubert, en haut de la Grande Rue, pour accueillir les visiteurs autour de photos, d’artisanats rwandais et éthiopiens et de films. Du haut de la librairie, j’ai suivi la permanence très physique des courageux bénévoles. Au Mont, il faut toujours monter et faire appel aux bras pour porter, que ce soit les courses ou les cartons de livres, alors imaginez transporter les caisses d’artisanats dans la fraîcheur matinale ! Et les redescendre sous les illuminations ! Ce détail ascensionnel n’était peut-être pas précisé dans notre appel aux bonnes volontés …

    La librairie a ouvert ses portes à 10H pour lancer l’expo-vente d’œuvres au profit des Enfants avant tout. Si ce n’est déjà fait, vous pouvez découvrir la démarche, les œuvres et leurs maîtres sur le blog http://siloaide.wordpress.com. Toute cette exposition n’aurait pas vu le jour sans une première mobilisation de différents savoir-faire pour créer, communiquer, accrocher… et surtout de générosité. La librairie et l’association salle Saint-Aubert se sont faites écho pour orienter les visiteurs l’une vers l’autre. Ces deux jours furent riches de rencontres et d’échanges. Pia, Sophie et Firew m’accompagnaient pour accueillir un public à l’écoute et sensible à notre démarche et aux œuvres. Nous avons eu le grand plaisir d’accueillir de nombreuses familles EAT, animant la librairie de discussions amicales autour des oeuvres, des livres des auteurs-illustrateurs et des tendres albums de Yann Dégruel. Ce fut une belle occasion de se rencontrer, de se retrouver et de faire plus ample connaissance. Toute cette activité fut rythmée par les enfants, cavalcades entre les tables, babillages, histoires et questions. Merci à Cassandre, Garance, Nora, Almaz, Noah et Firew pour leur énergie réchauffante.

     

    Pour ce qui est de l’activité commerciale de la librairie, nous avons vendu des affiches de l’exposition, proposée 1€. Malgré l’intérêt, la curiosité et le charme suscités, aucune œuvre n’a été vendue lors du week-end des 11 et 12. Cela n’est pas surprenant sur un week-end entre intempéries et fêtes et sur un site où la fréquentation hors-saison reste irrégulière et aléatoire. Une création touche la sensibilité et son achat est souvent motivé par un coup de coeur. Cela s’est avérée sur la semaine de Noël, où trois œuvres ont trouvé «acheteur solidaire » pour orner le pied du sapin. Vous pouvez compter sur nous pour travailler à les valoriser et trouver l’acquéreur soucieux des « Enfants avant tout ». Notre action lancée le week-end des 11 et 12 décembre en présence de l’association se poursuit, l’exposition reste en cours et le blog en activité.

     

    N’hésitez pas à venir nous rendre visite sur le blog ou à la librairie, je vous accueillerai avec plaisir.

     

    Joyeuses fêtes à tous et meilleurs vœux pour la nouvelle année.

     

    Le week-end du côté des bénévoles

     

    On a beaucoup débattu ce week-end pour savoir si le Mont était encore normand ou enfin breton. Et le malicieux planning de Geneviève qui avait mis les bénévoles bretons le samedi et les normands le dimanche a entretenu le débat. À vrai dire, c’est davantage en trait d’union entre les bonnes volontés soudées autour d’une même cause bien au-delà du Couesnon, que la Merveilleux rocher s’est dévoilé aux Enfants Avant Tout.

    Le Sanctuaire du Mont-Saint-Michel avait généreusement et gracieusement mis à disposition de l’association la salle Saint-Aubert quelques marches en contrebas de la librairie. Samedi matin, Jacqueline et Christian Reecht, Mathilde Brard et moi-même avons éprouvé les pentes de la Grande Rue avec des malles bien remplies et mis en place un accueil autour de l’association dans la salle. Geneviève Gérard et Sonia et Sébastien Gabillard ont pris le relai en début d’après-midi. La fréquentation modérée du samedi et l’inattendu de la présence des Enfants Avant Tout sur le Mont n’ont pas empêché quelques ventes, stimulées par la visite d’amis et de familles EAT. Les petites têtes blondes et métissées des enfants présents ont charmé les Japonaises (… moins leur porte-monnaie !). À 18h, Émeline et Sophie ont fermé la librairie et nous ont rejoints salle Saint-Aubert en compagnie de Marion Tournay, Didier Lavadoux et Pia Ingrao, quelques uns des généreux artistes donateurs de l’exposition. Le verre de l’amitié fut un temps d’échanges et de réconfort après une première journée plutôt bien engagée.

    Le soleil du dimanche et le public plus nombreux (à moins que ce ne soit l’exceptionnelle qualité des bénévoles normands …) ont fait de la seconde journée une vraie réussite commerciale. Il faut dire qu’Arnaud Choppin, Sylvie et Frédéric Château avaient eu le temps de préparer une stratégie offensive en attendant que j’arrive en retard sur le Mont. Valérie et Philippe Hubert ont profité d’un de leurs derniers week-end à deux pour nous prêter main forte une bonne partie de la journée. Geneviève est venue entretenir le moral des troupes dans l’après-midi. La journée a été riche de discussions autour de nos enfants présents et à venir, de l’association et de son action, que nous avons partagées au public plus diversifié que la veille. Locaux ou visiteurs d’un jour ont ainsi découvert les « Enfants avant Tout » et complété leurs cadeaux de noël. Près de 700€ ont été collectés par la vente de l’artisanat et des affiches de la manifestation en deux jours. Les actifs bénévoles ont profité de la douceur de la librairie (et de la libraire) pour trouver un peu de chaleur dans le froid de décembre. Le soir venu, Gwenaëlle et Laurent en ballade sur le Mont nous ont aidé à remballer le matériel et à le redescendre (en ce sens, c’est plus simple …). La fatigue commençait à se faire sentir, mais s’estompait devant le spectacle du Mont en lumière et l’assurance d’avoir réalisé ensemble un bon week-end au bénéfice des Enfants Avant Tout.

     

    Merci à tous pour votre disponibilité et votre investissement.

     

    À bientôt,

     

    Sébastien

     

     

    p10108941

     

    Samedi 4 décembre…. La Bretagne sort tout juste d’un épisode de neige légendaire… Les korrigans et autres fées des Monts d’Arrée hésitent à sortir le bout de leur nez, et pourtant…. A St Thégonnec, aux portes de ces Monts d’Arrée, une poignée d’irréductibles Gaulois prépare un banquet digne d’Astérix ! 90 membres des EAT, amis sont attendus pour se réchauffer autour d’une bolée de cidre et de crêpes fumantes.

    Alors on y a cru, malgré la neige ! On a fait du feu, allumé nos 10 biligs, préparé notre équipe de bénévoles de choc et…. vous êtes venus nombreux !

    On a discuté, discuté et discuté encore, les tablées faisaient connaissance, des petits loulous jouaient entre la tables, le niveau sonore était incroyable ! Beaucoup de rires, des histoires partagées, on refait le chemin parcouru, on raconte encore, l’attribution, le voyage, nos enfants …. et les EAT, ce bout d’histoire que nous avons en commun et qui nous rend proches, mêmes si nous ne nous connaissons pas ! Les amis sont étonnés par le dynamisme qui se dégage de toutes les familles, par toute cette joie que nous partageons.

    Une soirée inoubliable, une chouette recette pour les EAT, et la promesse de recommencer l’an prochain !

    Merci à tous ceux qui ont fait la route, qui sont venus à 2 ou à 10, et bloavez mat d’an holl (bonne année !)!

    « Gwell eo karantez leizh an dorn evid madoù leizh ar forn » mieux vaut de l’amour plein la main que des biens plein le four (proverbe breton)

    Is, JC, Pol et Efflam/Bantegize, les crêpiers de St Thégonnec

    dsc_0232dsc_0205

    copie-de-collecte-ireo-eat

    Le Nord-Finistère se bouge pour les EAT !

    La classe de 4ème de l’iréo de Lesneven (29) s’est plongée pendant quelques semaines dans « l’univers eatien », et ceci avec beaucoup d’intérêt et d’entrain !

    Ancienne formatrice de l’iréo, je n’ai eu aucun mal à trouver des partenaires pour mettre en place une action en faveur de nos enfants du bout du monde. Pierre Jaffrès, le formateur responsable de cette classe, a très vite répondu positivement à ma demande, et nous avons mis en place une action en plusieurs temps-forts, inclus dans le plan de formation :

    - une intervention d’une demi-journée que j’ai réalisée avec les supports pédagogiques fournis par Jeannette et Gene, pendant laquelle les jeunes se sont montrés extrêmement intéressés et captivés

    - une recherche de leur part sur l’association, les pays à aider… avec la réalisation de panneaux

    - une collecte de vêtements, jeux, jouets réalisée sur le centre de formation et sur leurs communes

    - une collecte alimentaire avec le partenariat du centre Leclerc du Folgoët, encadrée par Pierre Jaffrès et Anne-Marie Louboutin, l’animatrice de l’iréo

    Résultat ?

    Une dizaine de cartons de vêtement, jeux, jouets…une fois le tri effectué, et 2 caddies de produits alimentaires ! Ils n’en revenaient pas eux-mêmes !

    Un article dans le Télégramme, un autre dans le Ouest France, que de fierté pour eux ! Avec en plus le plaisir d’avoir aidé d’autres enfants, à l’autre bout du monde !

    Merci à la classe de 4ème, à Pierre et à Anne-Marie pour cette réussite !

    Isabelle, maman de Efflam/Bantegize

    Marcel Place et Emmanuel Rousseau de la Sté Salmson

    Marcel Place et Emmanuel Rousseau de la Sté Salmson

    Suite à mon voyage en janvier 2010, je savais que Jean François Gillet, était à la recherche d’une pompe de forage, de secours, pour le nouvel orphelinat de Gelan.
    Après différentes discussions j’ai appris que Vincent Baudry, travaillait à la Société Salmson de Laval, fabricant ces pompes. Vincent muni de documentations, photos, journaux, sur l’Association et sur Akaki, à présenter le projet à ses comités d’entreprise de Laval et de Chatou au mois de juin.
    Les Comités d’Entreprise, réunis pour une action commune viennent de faire don d’une pompe immergée à l’Association.
    Cette pompe, tout en inox, va être mise à disposition du toute nouvel orphelinat qui accueille 250 enfants de 2 à 6 ans. La pompe est dimensionnée pour alimenter durablement tout l’orphelinat en eau potable. Celle-ci d’une valeur de 1 640 euros, a été livrée début août et sera acheminée prochainement à l’orphelinat.
    Tous les enfants de l’orphelinat et l’association tiennent à remercier les comités d’Entreprise de la Sté Salmson, pour ce don qui améliorera leur vie de tous les jours.

    remise du chèqye

    remise du chèqye

    A la fin de l’année scolaire les élèves de maternelle et primaire, ont organisé avec leurs professeurs d’école une journée solidarité en faveur de l’Association. La remise du chèque d’un montant de 1 032 Euros a eu lieu à la veille des vacances scolaires. Merci à tous ceux qui se sont investis dans cette journée mais également à la Directrice qui nous a toujours soutenu dans nos actions suivant ses différentes affectations et dont c’était le départ de la direction de Tinténiac pour d’autres fonctions.