Cela  s’est passé à Lorient, quelques familles se sont mobilisées pour organiser leur premier vide grenier « Tout pour l’enfant », au profit des EAT.

    Les résultats de cette première édition sont au delà de nos espérances: les emplacements exposants étaient complets, prés de 1400 visiteurs ont afflué en ce premier dimanche de novembre. Tout s’est déroulé dans la bonne humeur.

    Un grand merci aux bénévoles pour leur aide, aux amis et familles pour leur présence et aux membres des EAT qui sont venus nous soutenir lors de cette journée bien remplie.

     

    Jetons juste un regard pour voir comment cela se passe et faire un petit clin d’oeil à tous les bénévoles qui chaque année oeuvrent pour son succès.

    Merci à la municipalité de Dol pour nous aider au stockage de tout ce qui est nous donné.

    Cliquez sur la photo pour accéder au diaporama de la braderie.

    Et puis cela se veut aussi une invitation à vous tous, à ne pas jeter mais à nous remettre tout ce dont vous n’avez plus besoin et qui peut-être encore utilisé.

     

    Merci aux bénévoles, aux donateurs et au public de la braderie
    et à bientôt pour un prochain RDV !

    L’équipe EAT 22
    https://www.facebook.com/pages/Les-Enfa … 801?ref=hl
    eat22@orange.fr

    Le puits a été recreusé et  une buse supplémentaire a été installée. Le niveau de l’eau au fonds du puits atteint maintenant 1 m 70.

    le puits a été recreusé, les buses sont descendues plus profond

    transport de la buse supplémentaire

    mise en place de la buse

    reste à changer la pompe pour une plus puissante

     

     

     

     

    Eh bien notre voyage familial à Madagascar en août dernier a commencé et fini par un séjour à akany Avoko!

    Je n’y étais pas allée depuis 2008.

    Les difficultés augmentent et pourtant sur place il y a toujours du progrès.

    Mme Lalasoa, la directrice, arrive à trouver des financements pour des améliorations des batiments, des changements de pratique pour diminuer les dépenses d’eau ou de gaz, pour augmenter la part d’autofinancement du centre, des idées pour améliorer la formation des enfants et des jeunes qui lui sont confiés par le juge.

    Pourtant le quotidien est très difficile, le pays s’enfonce dans la pauvreté et le centre ne bénéficie d’aucun financement public…..

    Voici ce que nous avons vu:

    Le centre a réservé une petite maison poursuivre la lecture…