Akany Avoko

    Pour améliorer l’auto-suffisance du centre et pallier aux fluctuations des denrées de base, le centre sous la houlette de Lalasoa, a entrepris depuis 2 ans  de cultiver tout le terrain disponible.

    Ils viennent de mettre en place un nouveau mode de culture. Si eux c’est pour augmenter la surface cultivée, nous ça peut nous donner des idées pour les petits jardins.

    Les cultures sont luxuriantes. Le centre a été sélectionné pour être parmi ceux qui seront « la vitrine du jardin scolaire » à Antananarivo. C’est bien mérité!

    4 étages de culture

    Et ça pousse!

     

     

    systême d'arrosage

    Voici un extrait du dernier mail de Ma (vous remarquerez qu’elle fait les comptes  même pour le bassin à poissons!)

    « ………et voilà , vous fais parvenir les résultats des semences  de RENNES ( de Monique , Jacqueline, Marie, Maelle + sa mère et d’autre encore dont leurs noms m’ont échappée)

    A vous tous MERCI et grand MERCI et coucou à tous les amis ,

     

    2è récolte de poisson du bassin piscicole : on avait laissé 11 alevins  mi- janvier et on a récolté 31 poissons après 3 mois ( mi- Avril)  d’un poids total de 3,200Kgs ( poids moyen 100g),

    Pour le 3è essai , on a mis 42 alevins  et au verra encore les résultats après 3 mois

     

    Avec toutes mes affections et merveilleux souvenirs

    Je vous embrasse fort ,

    Ma »

    Avant sa venue en france Ma avait installé 10 alevins dans le bassin construit devant sa maison. A son retour les poissons s’étaient aclimatés. Ils ont pondu  et Ma a pêché les plus gros. ils ont terminé leur carrière à la cantine de la petite école! Sont restés dans le bassin 1 ancien et 10 petits nouveaux….. A suivre.

    La pêche

    Les poissons destinés à la petite école

     

    Fin novembre Ma est venue en Bretagne invitée par Amahoro dans le cadre des journées de la Solidarité Internationale de Rennes, accompagnée par Romul l’entraîneur sportif d’Ankerana.

    Avec la famille Reecht-Fanène nous nous sommes chargés de les héberger et de leur faire visiter la région.

    A Saint Malo

     

     

     

     

    A Cancale

     

     

     

    Une magnifique journée et de la joie!!!

     

     


    Ils ont aussi pu visiter une école, un poulailler bio, une bibliothèque de rue, des jardins familiaux, assister à des entraînements sportifs, participer à une table ronde avec des acteurs de la solidarité internationale.

    Visite du poulailler bio

    Table ronde organisée par la MIR à la Halle marthenot Rennes

     

     

    Un après midi a été consacré à la rencontre des bénévoles et sympathisants de EAT et le témoignage de Ma nous a fait prendre conscience de la réalité des difficultés quotidiennes des malgaches.

    La Mission de l’adoption internationale (MAI) informe les candidats à l’adoption en Éthiopie qu’en date du 22 avril 2016, le ministre des Affaires étrangères et du Développement international a adressé un courrier à Mme Zenebu TADESSE, ministre des Femmes et des Enfants en Éthiopie, annonçant la suspension des adoptions internationales jusqu’à la mise en place des réformes législatives et institutionnelles engagées par ce pays.

    D’autres pays d’accueil tels que l’Allemagne, la Belgique francophone, le Danemark l’Espagne, l’Irlande, la Suède et la Suisse ont déjà suspendu les adoptions en Éthiopie.

    Cette décision intervient à la suite de la mission de la MAI en Éthiopie effectuée du 10 au 12 février dernier. Lors de cette mission, la MAI a rencontré la ministre des Femmes et des Enfants pour faire un état des lieux sur la situation de l’adoption. Le constat a été fait conjointement de la nécessité de suspendre les adoptions internationales pour garantir l’éthique et la sécurité juridique des procédures et afin d’encourager les prises en charge locales alternatives à l’adoption internationale.

    Seules les procédures des familles apparentées à des enfants éthiopiens avant le 22 avril 2016 et dont la liste nominative a été transmise aux autorités éthiopiennes ont reçu un accord de principe de la ministre éthiopienne. Ces procédures sont autorisées à se poursuivre par l’intermédiaire des opérateurs. En ce qui concerne la situation des enfants déjà adoptés et arrivés en France, les OAA assureront leur suivi et transmettront les rapports de suivi dans le respect des exigences de la législation éthiopienne en la matière.

     

    INDE/NAGPUR

    Nous sommes le 9 mars !  Je vous passe les photos des enfants et des grands du « petit orphelinat »… Il nous reste 10 jours qui vont être intensifs vu le nombre de gens à rencontrer, le nombre de trucs à acheter pour le petit orphelinat.. Voici les photos des enfants prises ce jour 9 mars avec leurs mamans et quelques jeunes filles.

    Tendresse et retrouvailles devant les murs extérieurs repeints !On se retrouve et elles sont ravies et étonnées de nous revoir ! Nous ne vous avons pas oubliés.

    La petite dernière arrivée !                           Hema découvre les jeunes filles du « petit orphelinat