Affichage des articles marqués Rwanda

    Le volcan Nyragongo est situé en RDC, il est distant de 15/18 km de Goma (RDC- Congo)  et de Gisenyi (Rwanda).

    Dans la nuit du samedi 22 au dimanche 23 mai 2021, le volcan est entré en éruption : des tremblements de terre se sont produits jour et nuit, détruisant des maisons, des routes, coulée de lave importante.

    Les volcanologues n’excluent aucun scénario.

    -  L’éruption du Nyiragongo se poursuit sur son flanc sud en provoquant des fractures jusque dans les villes de Goma (RDC) et Gisenyi (Rwanda) et des coulées de lave détruisant une partie de ces villes ».  Il n’est pas exclu que la coulée de lave atteigne et se déverse dans le Lac Kivu.

    Les volcanologues  s’interrogent sur la fin réelle de l’activité éruptive du Nyiragongo. Des phénomènes, comme la forte activité sismique, les fissures dans la ville de Goma (RDC) et Gisenyi (Rwanda) et les mesures de déformation du sol dans la région laissent penser qu’elle pourrait reprendre.

    Il est à craindre que, tout comme pour le week-end du 22/23 mai, aucun signe précurseur n’annonce vraiment l’occurrence d’un épanchement de lave.

    Espérons que les coulées de lave et que de nouvelles secousses ne provoqueront pas de fissure sous la lac Kivu- un lac immense.

    Le Kivu, est chargé de méthane et de dioxyde de carbone, c’est une véritable bombe à retardement.

    Un ordre d’évacuation a été émis par les autorité.

    Des milliers de personnes fuient la région, entre 5 000 et 10 000 seraient arrivées au Rwanda. D’autres milliers partent dans une région de RDC éloignée de Goma.

    Des nouvelles des structures que nous aidons.

    - de Community Base Living  (CBL)  reçues de Théo – le responsable rwandais et de Sharon Gallagher.

    Deux des quatre maisons sont gravement endommagées et ne sont plus habitables.

    Les 22 personnes vulnérables- en situation de handicap – à prendre en charge plus 13 aidants sont aujourd’hui à Rugerero (environ 12 km de Gisenyi)  regroupés, « entassés » dans deux maisons!

    Ils ont pris les vêtements, la literie et la nourriture qui pouvaient être emportés. Théo – le responsable du centre CBL a déplacé tout le monde en voiture car tous les autres transports sont pris. Une journée et une nuit ont été nécessaires.

    Tout le monde cherche désespérément un logement et malheureusement de nombreux propriétaires profitent de la situation pour augmenter les tarifs de location.

    Théo s’est rendu également à Kigali pour acheter de la nourriture. Il va tenter de rencontrer  des fonctionnaires des ministères pour obtenir de l’aide.

    Le sentiment d’impuissance est réel face à cette situation chaotique.

     

    - du Centre scolaire de Nyundo reçues de Jean-Claude, le directeur pédagogique.

    Si les secousses sont parvenues à Nyundo, elles n’ont pas engendrées des dégâts aussi importants qu’à Gisenyi et Goma.

    Les bâtiments de l’école ont bien résisté.  Quelques fissures et un réservoir d’eau qui a éclaté.

    Des élèves de l’école ne fréquentent plus l’école depuis l’éruption car les maisons familiales  se sont écroulées dans le secteur de Nyundo.  Cela concerne également les élèves venant d’un rayon proche de Gisenyi.

    Certaines maisons autour de Nyundo ont été impacté par les secousses.

    C’est vraiment  l’incertitude pour l’avenir. Les habitants vivent dans la crainte de nouvelles secousses.


     

     

    Les actions au Rwanda

    Ce montage présente une synthèse des actions réalisées grâce à tous les bénévoles qui se mobilisent toute l’année pour organiser des manifestations permettant le financement des projets.

    - À Gisenyi ; communauté de vie – jeunes adultes en situation de handicap UCC avec Gallagher Tubiteho

    - À Nyundo : Centre scolaire

    Cliquez sur le lien ci-dessous  pour y accéder:

     

    Dimanche 4 mars

    Les pluies qui ont commencé vers 18 heures ont déclenché des inondations à partir de la rivière Sebeya dans  les secteurs de Kanama, Rugerero, Mahoko et Nyundo .

    Si de nombreuses maisons ont été détruites, on ne déplore que trois blessés. La mobilisation est importante pour venir en aide aux habitants qui outre leur maison ont perdu des cultures et du bétail. Les autorités évoquaient 1000 personnes à héberger d’urgence.

    Le Centre Scolaire Noël qui se trouve en bordure de la route qui longe la rivière Sébaya – du côté opposé à la rivière – a vu les cours, les classes, la bibliothèque … envahies par les eaux et une couche de boue. Un mur d’enceinte de l’école n’a pas résisté à la poussée des eaux.

    La maison d’Athanasie située dans cette zone, sur un terrain un peu élevé n’a pas eu à souffrir des inondations.

    L’école d’Arts de Nyundo qui se trouve côté rivière a été également touchée.

    Les travaux de nettoyage ont déjà commencé au Centre Scolaire. Tout le Personnel – Enseignants, Secrétaire, Gardiens  … – tentent de récupérer le maximum de livres et de matériel scolaire . Espérons que le soleil va vite revenir pour permettre un séchage rapide.

    Les élèves sont « en vacances forcées » pendant la durée nécessaire pour de bonnes conditions d’accueil.

    Des photos en cliquant sur ce lien.

     

    Maintien des liens familiaux,

    Socialisation dans la communauté

    Il y a quelques jours, Akayezu et Gonga   qui vivent dans le programme Community Based Living, à Gisenyi sont allés visiter Gasigwa (Théo) chez lui à KANEBWE – le village communautaire des jeunes qui vivaient à l’orphelinat de Nyundo .

    Profiter des choses simples que la plupart d’entre nous tiennent pour acquises.

    Le Rwanda est un pays volcanique. Les eaux chaudes du lac Kiwu ont des vertus thérapeutiques – renforcement musculaires et détente au programme.

    De petits actes certes mais qui procurent tant de sourires et de joie.

    Merci à vous tous d’aider les Enfants Avant Tout dans leurs actions.

    Cliquez ICI  pour accéder à l’album.

    Les Enfants Avant Tout sont des partenaires de ce centre depuis la convention signée en 2015 avec Point Foundation (ONG anglaise et rwandaise)  concerne plus particulièrement   »la communauté de vie » qui accueille les jeunes en situation de handicap qui vivaient à l’ex-orphelinat de Nyundo.

    Point Foundation tout en restant notre correspondant partenaire, a délégué la gestion de ce projet à Gallagher Trust association , Sharon Gallagher était précédemment directrice des actions de Point Foundation . Nous avons donc aussi maintenant des échanges réguliers avec Sharon.

    Historique – Fonctionnement de UCC

    Le centre existe depuis 2005.

    68 salariés. 2 responsables pour le centre : Zacharie DUSINIZIMANA et Frederick Ndabaramiye. Plus Justin le directeur de l’école primaire maternelle.

    90 % du financement total vient d’une association américaine de l’Ohio.

    Les parents participent à la gestion des terrains.

    Les enfants handicapés ne paient pas les études. C’est l’école privée attenante qui finance.

    Tout le monde apprend la langue des signes. Une fois par mois, il y a le jour du silence. Seule la langue des signes est autorisée.

    Il y a 10 programmes différents pour intégrer toutes les personnes handicapées. Chaque programme a son uniforme. On étudie ensemble, chacun en fonction de ses capacités. Il n’y a pas de spécialiste pour les enfants autistes (peut-être bientôt en fonction d’un financement … à trouver )

    Il y a un foyer pour les enfants aveugles. Le soir, les autres rentrent chez eux pour que les parents gardent leur responsabilité.

    La structure accueille des bénévoles pour une durée d’environ 4 mois.

    L’un des programme (CBL) concerne  les 24 enfants de l’ex-orphelinat de Nyundo dans les 4 maisons à côté du centre.

    Amina (jeune femme qui a vécu à l’ex-orphelinat) a remplacé Viateur et fait le lien avec Point Fondation. Elle assure la gestion du projet CBL.

    Elle est salariée de la fondation et  gère directement la location des maisons et l’habillement des jeunes et les réajustements de traitements (santé).

    Objectifs de CBL :  Aider les personnes en situation de handicap à trouver et exprimer leurs capacités : apprendre à se socialiser, à développer son autonomie en cherchant ses propres solutions, se former à des compétences, activer le respect et l’estime de soi… Avoir sa place dans la société.

    Oscar , un des jeunes est très présent dans des activités de service. Il aide au ménage et différentes taches ( voir photos)

    CBL : Activités : Cliquer sur le lien pour accéder aux photos.

     

    Merci à Jacqueline et Christian Reecht, à Annie et Michel Gourgouillat,  pour leur apport en photos et les informations positives qu’il ont rapportés de leur séjour en juin 2017.

     

    Nous avons reçu un rapport de l’action que nous soutenons avec notre partenaire Point Foundation qui gère le projet à Gisenyi.

    J’ai gardé la trame de leur rapport originel et modifié son expression très anglo-saxonne tant dans la communication qu’au niveau linguistique.

    Le travail et les aides apportées par les Enfants Avant Tout à l’orphelinat Noël de Nyundo (envoi mensuel d’une aide financière, envoi de containers, installation de panneaux solaires … ) durant de nombreuses années, avaient permis, en lien avec Athanasie et le personnel de l’orphelinat de maintenir,   un niveau d’accueil minimal pour les Jeunes.

    Notre action se poursuit au Rwanda. Elle perdure dans d’autres conditions. La prise en charge des  jeunes est positive comme vous pourrez le constater.

    Je voudrai, au nom du bureau de l’association vous remercier sincèrement et vous inviter également à continuer à poursuivre votre aide. Les Enfants ont encore besoin de vous.

    Je profite de cet article pour transmettre à « Tous les Enfants Avant Tout » comme dit Athanasie,  ses meilleurs voeux pour 2016. Si vous souhaitez des informations plus détaillées, vous pouvez me contacter.

    RAPPORT NOEL 2015 Cliquer sur le lien qui va s’ouvrir dans une nouvelle fenêtre.